DERRIEN-VEGETAL développera aussi toute une filière bambou :

Nous consacrerons en effet 5% du chiffre d’affaires « non-tissé coton » à financer, sur des parcelles non cultivées, la plantation d’hectares de bambou dans tous les pays où nous seront actifs, afin de disposer de la cellulose nécessaire pour commencer à remplacer les emballages plastique à usage unique...